AU GRAIN DE BLE TOUS LES CONSEILS DE LA NATURE

Vous êtes ici : Accueil / QU'EST-CE QUE LA MACROBIOTIQUE / AIDE MEMOIRE MACROBIOTIQUE

AIDE MEMOIRE MACROBIOTIQUE

AIDE MEMOIRE DE LA PHILOSOPHIE D'EXTREME ORIENT

En 1968, alors qu'elle venait de guérir d'une maladie grave Mme Calvet ouvrit un petit magasin au 25 rue Antoine Durafour sous la bannière " Au grain de blé"....

Celui qui lui permit une forme de résurrection s'appelait Georges Ohsawa, son mode d'alimentation reposait sur l'utilisation des céréales complètes et les aliments traditionnels du Japon. Cette alimentation, il la baptisa du nom de " Macrobiotique".
Ce qui voulait dire " Vie dans ce qu'elle a de plus grand".

Georges Ohsawa était avant tout un philosophe diététicien qui partait du principe que l'on devait régénérer l'homme sur le plan physiologique pour qu'il vive pleinement sa vie d'homme.
Pour lui, nul doute, nos contemporains souffrent tous plus ou moins de maladies physiques, mentales voire spirituelles.
Notre salut passe avant tout par un mode de consommation sain et une alimentation traditionnelle et équilibrée.
Nous avons voulu vous livrer les bases de celle-ci avec la philosophie qui va avec au travers d'un ouvrage introuvable actuellement, écrit par Ohsawa et qui est une sorte d'aide-mémoire de ce qu'il dénommait " le Zen Macrobiotique". Bonne lecture à tous 

 

Georges OHSAWA    A I D E - M É M O I R E

 

 C O U R S  DE PHILOSOPHIE DE LA MÉDECINE D'EXTRÊME-ORIENT

 

 Si vous avez souffert depuis tant d'années sans avoir été amélioré, malgré tous vos efforts désespérés,

Si vous avez une volonté de fer,

Si vous êtes vraiment décidé à vous améliorer et vous guérir le plus rapidement possible et à tout prix,

observez ces directives diététiques plusieurs fois millénaires que vous offre l'auteur de :

 

 

"LE PRINCIPE UNIQUE DE LA PHILOSOPHIE ET DE LA SCIENCE D'EXTREME-ORIENT" (Vrin)

"L'ACUPUNCTURE" (Le François, Paris 1934)

"LA PHILOSOPHIE DE LA MÉDECINE D'EXTREME-ORIENT “ (VRIN, Paris 1956) "LE ZEN MACROBIOTIQUE" (Vrin, Paris, 1966)

"LE LIVRE DE LA VIE MACROBIOTIQUE"

 

 

Premier praticien-importateur de l'Acupuncture en Occident (1920-1935). L'Acupuncture, science thérapeutique, plusieurs fois millénaire, retrouve depuis quelque temps, une vogue étonnante.

Des personnalités parisiennes attestent son pouvoir de guérison, quoique le Conseil de l'Ordre des Médecins observe à son égard une attitude réservée.

La diététique est de la première importance dans la médecine d'Extrême-Orient. Essayez-la un mois, le plus strictement possible, pour tenter la dernière chance.

 

 

DIÉTÉTIQUE DE LONGÉVITÉ ET DE RAJEUNISSEMENT D'EXTREME-ORIEN

 

 

AVANT-PROPOS

 

 

Toute la philosophie de l'Extrême-Orient est l'enseignement de la constitution de l'Univers tels que le Bouddhisme, le Christianisme, l'Hindouisme, le Jaïnisme, l'Islamisme, le Taoïsme, etc. Toute la science de l'Extrême-Orient n'est que l'application de cette philosophie dans les divers domaines de notre vie quotidienne comme la médecine, l'agriculture, l'astronomie, l'astrologie, etc. Plusieurs fois millénaires, elles sont devenues incompréhensibles, mystiques ou superstitieuses. De plus, notre compréhension philosophique ou haut jugement, à l'inverse de notre compréhension matérialiste intéressée ou jugement sensoriel, a plus ou moins dégénéré par suite de tous les maux qui accablent l'humanité actuelle, comme la guerre et tant d'autres maux qui tuent encore davantage que la guerre.

 

Le temps est venu d'avoir une nouvelle forme de philosophie pratique dans notre vie quotidienne qui nous garantit la Liberté Infinie (santé absolue ou sainteté), le bonheur éternel (la joie de vivre) et la justice absolue (la paix éternelle). Voici une nouvelle interprétation de la philosophie : "La Philosophie de la Médecine d'Extrême-Orient" par Nyoiti Sakurazawa (Ohsawa).

 

Si vous voulez la comprendre pour vous rénover, vous devez avant tout dévoiler votre jugement voilé à cause de tant de soucis et de maux. Voici un petit Aide-mémoire pour vos études qui vous fera devenir votre propre médecin comme tous les oiseaux qui volent dans le ciel et tous les poissons étincelants qui sillonnent les eaux.

 

 

 

l


- VOUS ÊTES INFINIMENT LIBRE : POURQUOI PAS ?

 

Si l'homme est supérieur à tous les animaux, il doit guérir lui-même ses maladies, bien mieux même que les animaux (oiseaux, poissons, insectes, vers et même les microbes). Si, parmi l'espèce humaine, il se trouve un homme incapable d'affirmer sa propre et infinie liberté, son éternel bonheur et sa justice absolue, un tel homme est fait pour nourrir des vers et des microbes et n'a nul besoin d'aller en enfer après sa mort, car il est en enfer durant sa vie.

De toutes les pratiques religieuses, la plus importante à observer est celle de prendre soin de sa santé. Si les poissons et les vers peuvent conserver la leur sans avoir recours à des expédients tels que les remèdes, les docteurs et les hôpitaux, pourquoi l'homme ne le pourrait-il pas ?

Tout le monde doit être heureux, s'il n'en est pas ainsi, cʼest que l'individu est un criminel sous le coup d'une punition édictée par l'Ordre de l'Univers. Si vous subissez cette punition, cela signifie que votre faculté suprême de juger a été, ou est totalement ou partiellement éclipsée. Si vous êtes décidé à être un homme heureux (libre, indépendant, en bonne santé, joyeux et aimé de tous) et à vivre une longue vie, vous devez d'abord purifier et dévoiler votre capacité suprême de jugement en prenant chaque jour une nourriture normale et rationnelle, en correspondance avec l'Ordre de l'Univers, ainsi que l'ont démontré avec tant de profondeur les philosophies chinoise et indienne (comme dans le NEIKING, l'I-KING, CHARAK SAMHITA et les GITAS) qui sont à l'origine des civilisations les plus anciennes et les plus élevées.

L'homme est né libre, bien portant, raisonnable et bien-aimé de tous, sans aucun instrument, sans violence, mais seulement en harmonie avec l'Ordre de l'Univers.

Nous devons et nous pouvons être libres, bien portants, heureux, justes et aimés de tous, si nous sommes déterminés à l'être. POURQUOI PAS ?

Dans deux ou trois mois, votre santé sera rétablie complètement ou tout au moins très améliorée si vous avez observé ces directives diététiques aussi correctement que possible et si vous pouvez comprendre profondément le Principe Unique de la Philosophie et de la Science d'Extrême- Orient en lisant à plusieurs reprises la "Philosophie de l'Extrême-Orient". Alors, vous pourrez commencer à consommer les plats habituels que vous aimez ou les plats spéciaux que vous préparerez comme exercice de votre jugement dévoilé. (Lisez ce petit Aide-mémoire à plusieurs reprises).


II  - VOUS DEVEZ ÊTRE VOTRE PROPRE MÉDECIN.

 

 

La médecine macrobiotique diététique, l'art de longévité et du rajeunissement est si simple et si peu coûteux que tout le monde puisse l'adopter de tout temps et en tout pays, si chacun est déterminé à se guérir lui-même à tout prix, après être passé par des expériences amères, pénibles et coûteuses en essayant en vain des quantités de cures et de traitements médicaux, physiques, mentaux ou religieux.

Cette méthode curative ne dépend que de vous-même vous n'avez nul besoin de dépendre de quiconque, ni d'user d'aucun moyen ; elle ne repose que sur l'alimentation, et relève plutôt de l'éducation de la logique et de la morale que du traitement. Elle est fondamentale et non symptomatique.

Les buts de ce système médical consistent à mettre en lumière, d'abord la cause première de toutes les maladies et, en second lieu, celle de tout bonheur. Si donc vous en observez les principes, non seulement vous ne serez pas atteint par la maladie ou affecté par le malheur, mais encore dans l'avenir, vous serez à jamais immunisé des atteintes de toutes espèces de mal ou de malheur. En réalité, c'est là une nouvelle interprétation simplifiée, biologique, physiologique et logique de la philosophie de l'Extrême-Orient, qui vous guidera vers le bonheur éternel, la liberté infinie, la droiture absolue et l'amour universel, par la nourriture Satwik (Bhagavad-Gita XVII), autrement, vous ne pourrez pas comprendre la philosophie (et ses techniques, y compris la médecine) et toutes les grandes religions (Christianisme, Bouddhisme, hindouisme, etc.)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

s


PRÉPARATION DES PLATS DIETETIQUES ET MACROBIOTIQUES

 

 

 

 

 

– CHOIX, ASSORTIMENT ET PRÉPARATION

 

 

Pour ceux qui veulent réaliser une vie infiniment libre, éternellement heureuse et absolument juste par une alimentation normale, rationnelle et simple, je vais expliquer dans les grandes lignes la préparation culinaire macrobiotique qui vous assurera la santé telle qu'elle est décrite dans les "Six Conditions de la Santé" (voir "La Philosophie de la Médecine d'Extrême-Orient").

 

 

PRÉPARATION DIÉTÉTIQUE POUR LES PREMIÈRES SEMAINES DU MOIS.

 

 

Cette préparation consiste en trois parties :

1)   Le choix des aliments. - Les céréales non décortiquées doivent être vos aliments principaux et composer la majeure partie de votre nourriture (70 à 90 pour cent). Plus grave est votre maladie ou plus vite vous désirez guérir, augmentez la dose de céréales.

Quant aux légumes, choisissez selon le cas ou la constitution ceux qui sont Yang ou ceux qui sont Yin de la pleine saison et de votre région. Ne prenez rien de provenance exotique. La liste ci- contre vous montre l'ordre de Yin-Yang des légumes.

Évitez tous les produits industriels, chimiques, de conservation capitaliste de toute sorte.

 

 

2)   L'assortiment des aliments. - Il faut assortir les aliments afin que l'équilibre entre Yin et Yang s'établisse, 7 Yin contre 1 Yang étant le meilleur équilibre. La majorité de céréales sont dans cette proportion. Le taux de Yin de légumes étant extrêmement élevé d'une manière générale, il faut faire attention de le neutraliser soit par assortiment, soit en les prenant en petite quantité, soit par cuisson, soit par assaisonnement. Si vous avez bien assimilé le Principe Unique en lisant et relisant "La Philosophie de la Médecine d'Extrême-Orient", vous n'éprouverez aucune difficulté, mais une joie de création infinie sera en vous. Les céréales étant toujours en bon équilibre de Yin-Yang, vous n'avez qu'à yanguiser des légumes en préparation culinaire.


(3) La préparation culinaire. - La préparation culinaire d'après la médecine macrobiotique plusieurs fois millénaire est "Yanguisation" sauf quelques cas exceptionnels.

Il y a plusieurs moyens physiques de “Yanguisation“ : déshydratation, avec ou sans pression, cuisson à l'eau, cuisson à la vapeur, cuisson à la pression, faire revenir à l'huile, grillage, friture, etc... (Ces moyens sont énumérés en ordre, du moins Yang au plus Yang). Vous n'avez qu'à choisir l'un de ces moyens ou quelques-uns combinés selon les circonstances.

Il y a aussi quelques méthodes de "Yinisation" : salade, assaisonnement avec du vinaigre ou citron ou d'autres épices, décomposition naturelle (par divers microbes ou des enzymes) ou physique, ou chimique : liquéfaction, gélatinisation, déshydratation par le froid, assortiment avec quelque chose de très yin, etc...Tels sont très nécessaires pour la constitution Yang ou pour guérir une maladie très Yang ou pour cuire quelque chose extrêmement dur et Yang (par exemple "azuki", le petit soya rouge qui demande plusieurs heures de cuisson. On peut le cuire en une demi-heure si l'on ajoute une petite feuille d'algue marine dite "Kombu" ou une feuille de bambou, qui contiennent de l'iode-yin).

La préparation macrobiotique est une chimie ou une bio-chimie appliquée extrêmement délicate. C'est un "art sacré" ou la méthode de la création de la vie ou de la vitalité.

L'assaisonnement (une sorte d'assortiment) par le sel est aussi une "Yanguisation". Avec le sel, on peut yanguiser toute préparation. Si vous avez bien assimilé le Principe Unique, vous pourrez remplacer le sucre par le sel, ou bien, vous pouvez cacher le sel dans la préparation, même complètement.

N'ayez pas peur du sel ni de l'eau. Mais n'en abusez pas. La quantité qui nous est absolument nécessaire correspond à la nécessité absolue qui est une autre forme de la Justice.

Ne confondez pas la Justice, de la nécessité absolue avec la nécessité sensorielle, sentimentale ou pathologique ou intoxiquée. Vous connaissez la quantité d'air qui vous est absolument nécessaire. Vous n'en abusez pas. Vous ne le pouvez pas ! Mais vous ne savez pas la dose absolument nécessaire de la lumière (l'origine de toute énergie) et de l'eau (qui absorbe l'énergie calorifique ), à plus forte raison la dose absolument nécessaire de la calorie alimentaire. (La dose empirique sensorielle de la calorie proposée par des savants tels que : Voïgt, Liebig, etc.  nʼest qu'une illusion), vous en abusez beaucoup et par conséquent vous buvez de l'eau beaucoup plus qu'il ne vous est nécessaire pour neutraliser l'excès de calorie, ceci fatiguant votre coeur et vos reins. C'est là le commencement de la maladie cardiaque ou rénale.


Quelques simplistes vous ont recommandé de boire de l'eau à satiété, insistant sur le fait que l'eau guérit ou qu'elle nettoie vos reins. Ce sont les plus simplistes, agissant comme une mécanique, ils appartiennent à la deuxième étape du jugement. Les autres simplistes comme Voïgt, Liebig et Cie avaient insisté sur la pseudo-importance de la viande, il y a un siècle.

Ils voulaient étendre leur empirisme individuel sur l'humanité tout entière. Ils ont confondu nos tubes digestifs et nos reins avec leurs glomérules Malpighi si compliquées, si délicates et si merveilleuses, avec des tubes de verre ou avec des Filtres en porcelaine. Ils ne peuvent pas différencier l'homme des poissons l'organique de l'inorganique. Ils sont très Yang, carnivores ou habitants d'un pays chaud Yang, par exemple les États-Unis (très chaud en été et très sec toute l'année). Tous ceux qui les ont suivis étaient plus simplistes encore et même "superstitieux". Voilà la mentalité et la compréhension des "civilisés".

Vous devez trouver avant tout la quantité absolument nécessaire d'eau et d'énergie calorifique pour pouvoir exister par vous-même et pour vous-même individuellement. Il ne faut pas emprunter le jugement des autres. Ayez confiance en vous seul.

En diminuant progressivement ou brusquement tout ce qui est liquide, vous trouverez très facilement la quantité absolument nécessaire d'eau pour votre propre constitution. Cela varie selon votre activité individuelle physique, votre alimentation, l'humidité atmosphérique et la température. Il est presque impossible de définir la quantité en tant que boisson. D'après mes expériences, de plus de quarante ans, on peut la définir quantitativement en comptant le nombre de mictions. Boire une  ou deux fois par jour est l'idéal pour l'homme. Les lapins qui habitent dans les montagnes couvertes de neige pendant quelques mois de l'année ne boivent presque pas. Ils urinent une fois tous les deux ou trois jours. L'angora qui vit à une altitude très élevée des Andes ne boit pas du tout et il est le seul animal auquel les médecins ne peuvent pas arriver à communiquer de terribles maladies.

Quant au jeûne, il y en a qui établissent des records. Dans un cas forcé, un groupe d'Américains a pu jeûner 90 jours. Je connais plusieurs personnes qui ont jeûné pendant 60 jours (j'étais du nombre) (sans s'être alités). Combien de jours pouvez-vous jeûner ? Il est très intéressant et même utile de le savoir. Si vous connaissiez votre capacité de jeûne, vous ne craindriez plus de mourir de faim, en cas d'urgence. Essayez-le une fois au moins.

D'après mes expériences, un repas par jour est idéal. Un déjeuner peut être autorisé. Mais deux repas ou trois (y compris un goûter) sont tout à fait nocifs sauf pour quelques cas particuliers


II  - DÉTACHEMENT ou DE-DETACHEMENT

 

 

Le “détachement“ est le passeport pour le royaume de la liberté infinie, du bonheur éternel et de la justice absolue. Le "détachement" est exigé par toute religion. C'est la première porte que l'on doit franchir une fois pour sortir de cet enfer des maux, de la tristesse, de l'insécurité, des disputes, des malfaiteurs, des crimes, des maladies, de la vieillesse, de la souffrance, de tout malheur, de l'accident fatal, de la guerre et de la mort. La majorité des "civilisés" pourtant ne s'en préoccupe pas

quoiqu'ils aient été appelés "chrétiens" depuis l'empereur Constantin, quoique les rois et les présidents aient fait voeux depuis, de gouverner sans aucun attachement, solennellement devant DIEU, toute politique monarchique ou démocratique était et est même, à présent, un attachement ou dé-détachement. Les intellectuels, le peuple, la masse sont tout à fait détachés du détachement. Détachement du détachement. Tout le monde s'efforce de s'attacher de plus en plus avec acharnement au bonheur matérialiste et au plaisir sensoriel. Voilà la cause ultime de tout malheur des "civilisés" ou "colonisés".

Je ne fais aucune objection contre cet attachement universel, mais je l'admire, j'y applaudis. Je souhaite qu'on s'en satisfasse. N'est-il pas amusant de regarder les enfants qui fabriquent des  boules et des bonshommes de neige malgré le froid, sans savoir que tout disparaîtra ,tôt ou tard. Il est beau de regarder des jeunes filles cueillir des fleurs et s'en parer, quoique les fleurs se fanent rapidement pour être jetées ensuite sans merci. Cette incompréhension enfantine est adorable. Après avoir fait tant de boules de neige ou de colliers de fleurs pendant des années et des années, ils commenceront à chercher de belles choses qui ne fondent ni ne se fanent plus pour toujours.

Je ne vous demande de faire ni le jeûne complet, ni d'avoir un détachement parfait et entier. Mais si vous êtes fatigué de ces souffrances, de vivre une vie compétitive, de lutter pour vivre, de la maladie, de la vieillesse et de la mort, je vous confie une issue secrète : un détachement peu pénible et très pratique.

Détachez-vous autant que possible de ce qui n'est pas absolument nécessaire pour vivre et à quoi vous êtes le plus attaché : le sucre qui n'existait pas il y a une centaine d'années, tout ce qui est sucré (chocolat, bonbons, gâteaux) café, viande, produits animaux, les Fruits, les médicaments, l'eau en quantité...et mastiquez bien, au moins trente-deux fois une bouchée, ce que je vous recommande comme mes directives préparatoires : des céréales non décortiquées et un petit peu de légumes de saison. Plus vous mâchez, plus vite vous êtes sauvé.


III  - COMMENT RÉNOVER L'HOMME

(physiologiquement, biologiquement et logiquement)

 

Je déclare à haute voix : “ Tout malheur y compris tous les maux même une petite verrue - toute déception, toute désillusion, toute tristesse - tout accident - la mort prématurée (la mort naturelle vient seulement comme un sommeil extrêmement doux, le plus désirable et agréable après avoir passé une vie longue tout à fait libre, heureuse, riche d'évènements, comblée de joie), la guerre, etc...sont dûs à un jugement bas et à un jugement suprême voilé. Et la voix de ce jugement élevé et suprême ne peut être écoutée et saisie qu'à travers un corps en bonne santé, comme on ne peut saisir la musique la plus délicieuse émise par un poste très lointain que par un récepteur construit avec le meilleur matériel et par un ingénieur de premier ordre“.

 

Mais la machine de tous ceux qui sont plus ou moins souffrants étant construite avec de mauvais matériaux par un mauvais ingénieur ne peut arriver à saisir la musique merveilleuse et lointaine, dite “le détachement“, “l'illumination“, qu'avec des parasites et bourdonnements. Il faut donc la refaire complètement en commençant par le début. Ce qui est tout d'abord le plus important, c'est le matériel de premier ordre : les céréales naturelles non décortiquées, en abondance, et les légumes en petite quantité, en bonne proportion Yin- Yang, et un tout petit peu de sel. (Et aussi, cela va de soi, l'élimination totale de tout ce qui n'est pas absolument nécessaire).

Ces premiers matériaux d'un repas, bien mastiqués, entrent dans votre tube digestif et sont transformés, de quelques minutes à quelques heures, en sang neuf, qui se substitue pour un ou deux quinzièmes du vieux sang usé, ceci chaque jour, ce qui fait que la totalité de cette transformation s'accomplit en dix ou quinze jours. Le sang nourrit, reconstitue, anime, fait fonctionner toutes vos cellules, les unités de vos organes et votre organisme tout entier. Puisque vous mangez environ cinquante à soixante kilogrammes d'aliments (poids égal à celui de votre corps) et de boissons par mois, vous importez mensuellement, presque dix fois plus de nouveaux matériaux à votre sang. Par ce mécanisme d'assimilation et de métabolisme journalier, vous pouvez changer votre constitution tout entière en peu de temps et vous pouvez donner à votre alimentation une meilleure orientation de jour en jour, par votre jugement dont le côté suprême se dévoile de plus en plus.

Voici comment préparer votre repas fondamental en toute concordance avec la constitution de lʼUnivers.  Composez-le  d'après  mes  directives  diététiques  préparatoires  :  70  à  90  %  de  votre nourriture en céréales, 10 à 30 % en légumes préparés par un des différents moyens culinaires, selon votre cas.


Après avoir observé mes directives diététiques préparatoires pendant quelques semaines ou mois, vous pourrez changer votre préparation culinaire selon que vous en sentirez la nécessité absolue,

et selon votre goût, en écoutant la voix de votre jugement suprême que vous entendrez de plus en plus nettement, au fur et à mesure que votre santé se rétablira.

La confection des plats diététiques préparatoires n'est pas difficile. Avec l'huile et le sel, vous pouvez préparer comme vous voulez. Si vous êtes bon cuisinier, vous pouvez faire une centaine de plats tout à fait variés et délicieux avec seulement de la farine de sarrasin ou des flocons d'avoine et un petit peu de légumes. Si vous ne pouvez pas composer vous-même des plats variés et délicieux, c'est que vous n'avez pas un esprit créatif et que votre jugement est très voilé. Alors, vous n'aurez qu'à manger des plats sans saveur. Tant mieux puisqu'ainsi vous n'en mangerez pas trop (détachement involontaire).

Vous pourrez continuer à manger les plats préparatoires aussi longtemps que vous le voudrez. Il n'y a, en cela, aucun danger. Au contraire, cela vous fortifiera beaucoup. Plus longtemps vous continuerez, plus profondément et plus vite, votre jugement suprême sera dévoilé, et vous deviendrez plus vite un homme libre, puisque c'est l'exercice de détachement le plus fondamental : Raja Yoga.

Une fois soulagé ou complètement guéri, vous n'aurez qu'à vous nourrir d'après la voix de votre jugement suprême. Mais si vous retombez malade, cela veut dire que votre jugement suprême n'est pas encore tout à fait dévoilé. Vous n'avez qu'à recommencer et observer votre alimentation préparatoire, plus strictement.

Si vous ne pouvez pas observer ou supporter cette alimentation préparatoire dès le début, vous n'avez qu'à abandonner votre espoir de guérir et d'acquérir la liberté infinie, le bonheur éternel et la justice absolue. Vous êtes destiné à souffrir toute votre vie et à mourir d'une mort tragique, et vous n'aurez pas besoin d'aller en enfer après la mort puisque vous y êtes déjà depuis fort longtemps.

Mais, si vous êtes guéri complètement, vous devez étudier plus profondément le Principe Unique. La vie infiniment libre, éternellement heureuse et absolument juste n'est autre chose que l'étude quotidienne et acharnée de ce Principe Unique, à tous les niveaux.


IV  - LES PLATS MACROBIOTIQUES SONT LES PLUS SAVOUREUX.

 

 

Ceux qui ont goûté aux plats préparés par ma femme sont tous très contents et déclarent qu'ils n'ont jamais mangé quelque chose d'aussi délicieux. C'est très flatteur pour nous. Quelques-uns d'entre eux, après avoir étudié la préparation macrobiotique avec ma femme, nous ont invités à manger. Chaque fois, nous avons été stupéfaits par les plats sans délicatesse et sans saveur qui nous ont été présentés. Nous avons ainsi appris que les occidentaux ordinaires sont tous de très mauvais cuisiniers. Pourquoi sont-ils si mauvais cuisiniers ? Pourquoi ? Pourquoi ?

J'ai étudié ce pourquoi à plusieurs reprises. Ce fut pour moi une bonne leçon. J'ai trouvé enfin la réponse. C'est à cause de l'éducation occidentale qui tue le jugement suprême, l'esprit créatif, qui aime à déchiffrer des choses difficiles à résoudre en enseignant tout, en expliquant tout, en faisant des enfants semblables à des phonographes, au contraire de l'éducation extrême-orientale traditionnelle.

La vie est créatrice. Vivre, c'est créer. Notre corps crée le sang, tous les jours. La vie est une compétition de l'initiative créatrice. L'adaptabilité est une expression de cette faculté sentimentale. La compréhension immédiate est en parallèle avec l'initiative. Les Occidentaux ont-ils perdu toute leur compréhension et sagesse créatrice cartésienne à cause de l'éducation scientifique et moderne ?

Vous verrez plus loin un échantillonnage de la préparation macrobiotique pour ceux qui sont désireux de se débarrasser de tous les maux et d'acquérir la liberté infinie, le bonheur éternel et la justice absolue pour eux-mêmes, par eux-mêmes grâce à une technique physiologique, biologique et logique sans précédent dans l'histoire.

La préparation fondamentale est destinée à ceux qui sont souffrants et la préparation appliquée à ceux qui se portent mieux et qui sont désireux de développer leur jugement suprême pour avoir la liberté infinie, le bonheur éternel et la justice absolue ; on ne pourra jamais oublier la saveur de ces préparations une fois que l'on aura été guéri ou amélioré par elles.

Si au début vous ne pouvez pas trouver cette saveur, mastiquez chaque bouchée une centaine de fois ou plus. Vous la trouverez certainement. Plus on mastique, plus on trouve la véritable saveur. Tout ce qui a bon goût au premier abord, mais qui devient de moins en moins bon lorsqu'on mastique n'est pas un bon aliment. Tout ce qui est bon pour fortifier votre santé, a un goût ordinaire au premier abord, mais il devient de plus en plus savoureux à mesure que vous mastiquez et que vous continuez de le prendre chaque jour ; vous n'en serez jamais fatigué, même si vous en mangez toute la vie.

Si vous voulez me comprendre mieux, mastiquez un morceau de viande une centaine de fois, vous le trouverez de plus en plus détestable. Ou bien mangez une plus grande quantité que


d'habitude de chocolat, bonbons, oranges, fruits exotiques, raisins secs, il vous arrivera quelques heures plus tard, de tomber par hasard, d'avoir mal aux reins ou mal aux pieds en montant les escaliers et des battements de coeur, votre tension étant beaucoup plus élevée.

La mastication complète réveille votre jugement suprême à travers votre jugement sensoriel. C'est un peu comme une lecture attentive ; plus vous concentrez votre attention sur un poème que vous aimez relire de temps en temps, plus vous le trouvez profond et révélateur.

Si vous êtes attiré toujours davantage vers quelque chose que vous trouvez de plus en plus agréable, mais sans obtenir aucune amélioration au point de vue physiologique et psychologique, cela veut dire que c'est votre ennemi, un malfaiteur ou un meurtrier au ralenti.

 

 

 

 

DIRECTIVES PREPARATOIRES

 

 

1° Prenez une quantité d'eau minimum (repas, café de céréales, thé de 3 ans, eau, soupe)

strictement indispensable au maintien de votre santé (urinez 2 ou 3 fois par 24 heures).

2 ° Cessez d'absorber :

a)  sucre sous quelque forme que ce soit pâtisserie, plats sucrés, sucre candi, crème glacée, yaourt.

b)  Pommes de terre, tomates, aubergines, concombres, petits pois, haricots verts .

c)  aucun fruit aucune salade (sauf ceux qui vous sont spécialement recommandés).

d)  curry en poudre, glaces, poivre de Cayenne, épices, légumes à gousses, haricots verts, pois verts, fèves, aucune légumineuse, sauf recommandation ultérieure.

e)  produits dérivés du règne animal : viande, graisse, protéines, oeufs lait, beurre ou tout produit manufacturé, ghee (beurre indien).

3° - Absorbez les aliments suivants :

a)  Riz, millet, (maïs), sarrazin, flocons d'avoine, blé, orge, tous non raffinés, soit en grains, soit en farine, (ne pas jeter l'eau bouillante de cuisson), frits, grillés, gonflés ou non cuit.

b)  Petites quantités de légumes (verts ou tubercules) sauf ceux précédemment prohibés, avec sel seulement. (Choux, oignons, carottes, potimarron, radis, pissenlits, cresson, endives, salsifis, tous cuits sans eau, à l'huile seulement et assaisonnés avec sel).

c)  Ne mangez que de l'huile végétale (produits animaux, graisse et beurre sont interdits). Pour ce qui est du sésame ou de l'olive, vous pouvez en prendre.

d)  Prenez tahin (10 cuillers de tahin + 10 à 20 cuillers d'eau + 2 cuillères de sel).

4° - Proportions :

Céréales : 70 à 90 % et légumes 10 à 30 %, c'est la meilleure proportion.


5° - Mastication complète :

Mâchez chaque bouchée ou cuillerée 50 fois au moins (plus est mieux. Plus vous mâchez, plus vite vous serez guéri).

6° - N'oubliez pas :

Pendant que vous observez le régime, efforcez-vous de trouver les quantités nécessaires minimum, ce qui signifie que personne ne saurait vivre joyeusement s'il y a quoi que ce soit en excès dans le minimum vital alimentaire (quantitativement et qualitativement). C'est un gaspillage, un luxe, un simple plaisir dont l'accumulation aboutira dans l'avenir au crime accompagnant la punition, cela sans exception le malheur, la tristesse, les maladies douloureuses, la pauvreté, l'affaiblissement de la capacité de juger sainement qui amènent difficultés et fautes, et enfin la mort prématurée ou l'esclavage permanent.

Par ce régime, vous apprendrez pour la première fois de votre vie à quel gaspillage de nourriture vous vous êtes livré journellement ; et quelle infinie liberté, quel éternel bonheur et quelle joie, quel jugement droit l'on peut posséder, si vous vous nourrissez avec des aliments aussi simples et en moindre quantité d'après le Principe Unique.

La nourriture étant la chose la plus précieuse pour nous permettre de réaliser notre vie et ses activités, trop manger, gaspiller la nourriture qui peut être utile aux autres, constitue un crime funeste, l'exploitation ou la mort données indirectement à ses semblables. Tel est le premier pas à faire pour éclairer ou rétablir l'excellence de votre capacité de jugement (sens commun solide ou savoir-faire que vous avez plus ou moins perdu du fait de l'éducation moderne).

Tous les malheurs de l'homme (même et y compris la guerre) sont la résultante de sa capacité très inférieure de juger, tels que les sensations, les sentiments, les conceptions soi-disant scientifiques ; en résumé, l'avidité ou l'ingratitude, ou l'absence totale de jugement suprême obscurcissant la lumière et l'accomplissement qui étaient l'idéal même de toutes les grandes religions de l'Orient.

Notre méthode curative est la pratique simplifiée, élémentaire des principes diététiques du Yogi, du Bouddhisme etc. le premier pas vers la réalisation de soi-même ou du détachement des plaisirs de ce monde, l'idée de Gandhi ou de son Guru Rajchandra.

La réalisation de soi-même étant la révélation de notre capacité suprême de jugement qui n'est autre chose que la liberté infinie, l'éternel bonheur et la justice absolue. Cet accomplissement de l'individu et de ce détachement des plaisirs du monde constitue une excellente attitude comme chacun sait , mais bien peu font effort pour y parvenir et le pratiquer dans la vie courante.

La vie est un dilemme entre le bien et le mal. Les hommes ne savent pas où et comment trouver la voie pour l'accomplissement de soi-même et le détachement, ni comment en user ou vivre avec eux-mêmes dans la vie courante.


S'ils le faisaient, ils s'apercevraient que c'est le moyen le plus facile et le plus agréable, le seul moyen pour demeurer dans l'état de bénédiction suprême.

N'oubliez pas que je ne puis traiter la même personne deux fois dans sa vie, quelles que soient les circonstances, car mon système est la voie même de la santé.

 

 

S P E C I F I Q U E S

 

a)  Goma-sio. 1 à 3 cuillers à café à chaque repas, mêlé à des légumes et des céréales.

b)  Tahin. 1 à 2 cuillères à café par jour au lieu de beurre, soit avec du pain, des céréales, soit avec des légumes. Le tahin doit être dilué avec le même volume d'eau et un peu de sel.

c)  Potimarron : frit dans l'huile de sésame et salé.

d)  Cresson : 50 grammes par jour, cuit sans eau, mais avec de l'huile et salé le plus possible.

e)   Décoction de gingembre. 30 grammes de gingembre en poudre que l'on mettra dans un petit sachet de toile et que l'on fera bouillir dans 4 litres d'eau ; tremper ensuite une serviette dans l'eau, la presser et l'appliquer sur la partie malade, recouverte d'un linge fin et couvrir le tout d'une serviette épaisse et d'une couverture. De 15 à 30 minutes, 1 à 2 fois par jour.

f)  Bain de siège. Faire bouillir une livre de feuilles de navet avec une poignée de sel dans Six litres d'eau. Le bain doit être pris le plus chaud possible. Une fois avant le coucher.

g)  Bain de siège. 150 grammes de sel dans six litres d'eau.

Le bain doit être aussi chaud que possible. Une fois avant le coucher. Durée : 15 à 30 minutes.

 

 

 

Régime Spécial (cure rapide)

Si vous êtes vraiment déterminé à vous guérir vous-même, quel que soit votre mal, le plus rapidement possible et à tout prix, vous feriez bien d'observer pendant un ou deux mois, au moins, le régime ci-après :

 

1° -           Suppression totale de tous les aliments suivant les directives préparatoires : (p.13 ) 2a,- 2b, - 2c, - 2d, - 2e ;

2° -           Suppression de la boisson et de tout ce qui est liquide

3° -           La proportion des céréales et des légumes doit être de 90% et 10% 4° -           Mastiquez plus de cent fois chaque bouchée


P R E P A R A T I 0 N S

 

1° - Goma-sio.

Grillez légèrement 4 cuillers de sésame et une cuiller de sel séparément. Réduisez le sel en poudre et ajoutez le sésame grillé et broyé lentement et doucement.

Cela est bon pour toutes les maladies. Son usage journalier est excellent pour fortifier la résistance de l'organisme et prévenir toutes les maladies. Cette préparation doit être conservée dans un récipient hermétiquement clos.

2° - Café de riz.

Prenez du riz complet, des grains de soja rouge, du blé complet et du pois chiche avec son écorce et son germe en quantités égales et grillez-les jusqu'au brun foncé. Faites bouillir une cuillerée à café pleine de cette poudre par tasse. Ajoutez un peu de sel. Spécialement indiqué pour les étudiants et les travailleurs intellectuels. Recommandé pour la constipation et les maux de tête chroniques. Un homme en bonne santé peut en prendre avec un petit morceau de sucre noir. Deux cuillerées à café pleines par tasse composeront un petit déjeuner ou lunch. Cela contribue à éclaircir les idées.

3° - Soupe de riz.

Dorez légèrement du riz complet (dix pleines cuillerées) avec de l'huile d'olive (une cuillère) et préparez la soupe (la cuisson doit être longue et durer au moins une heure).

4° - Crème de riz.

Grillez une grande cuillerée (pleine) de riz complet jusqu'à ce qu'il soit légèrement blond. Broyez-le et dorez-le à nouveau dans deux petites cuillerées d'huile de sésame ou d'olive.

Ajoutez de l'eau et faites bouillir assez longuement. Salez légèrement.

5° - Kokkoh.

Faites dorer séparément du riz complet (40 %), des flocons d'avoine (30 %), de la farine de blé complète (18 %), du sésame blond (10 %), de grosses graines de soja (2 %). Réduisez-les en poudre. Employez cela comme du lait en poudre. Ce mélange constitue un excellent succédané du lait maternel. Boissons, biscuits, gâteaux, beignets, crèmes et puddings peuvent être confectionnés avec cette poudre, en ajoutant un peu de mélasse et de sel. Deux cuillerées à café pleines par tasse (sans mélasse) constitueront un bon repas pour ceux qui manquent d'appétit et c'est très nourrissant. 6° - Kouzou.

Arrow-root - Gelée ou crème composée avec cette poudre blanche peuvent être utilisées pour guérir les maladies intestinales aiguës, en particulier diarrhées, dysenteries, choléra et tuberculose intestinale.


7° - Sarrasin (soba).

Excellent et nécessaire pour donner une forte constitution. C'est une nourriture stable, efficace pour la guérison de tous les cancers. Vous pouvez en confectionner des gâteaux, des biscuits, des croquants, des macarons, des beignets, etc. Très bon pour guérir la tuberculose des reins.

8° - Crème de farine de sarrasin.

Faire revenir une cuillerée à soupe pleine e farine e sarrasin dans deux cuillerées à café d'huile de sésame ou d'olive, jusqu'à ce que le mélange soit brun. Ajouter de l'eau et porter doucement à ébullition. Mettre un peu de sel. Cela est excellent pour les fortes constitutions. Très bon pour ceux qui sont atteints de cancer.

9° - Soupe de navet.

n° 1 - Prenez 3 cuillerées à soupe de navets râpés, ne pas perdre le jus, une cuillerée à café de gingembre et une cuillerée à café rase de sel. Mélangez dans un grand bol et versez dans du thé bouillant. C'est une bonne recette contre la fièvre et le froid. N'en usez pas souvent. Après avoir absorbé ce breuvage, rester bien au chaud afin de transpirer abondamment et d'uriner.

n° 2 - Prendre 3 cuillerées à soupe de jus de navets râpés et 9 cuillerées à soupe d'eau et faire bouillir le tout à petit feu. Retirer du feu après les premières ébullitions. Ajouter un peu de sel.

10° - Riz brut complet.

Une poignée de riz complet cru prise le matin à jeun pendant un mois chassera du duodénum tous les parasites.

11° - Crème de riz complet.

Faites la soupe de riz (3). Pressez dans un sac de coton. Remettez à l'ébullition jusqu'à rédu