AU GRAIN DE BLE TOUS LES CONSEILS DE LA NATURE

Vous êtes ici : Accueil / YAOURTS ET DESSERTS DE CHEVRE

YAOURTS ET DESSERTS DE CHEVRE

K philus chèvre c'est bien plus qu'un yaourt

K-PHILUS n’est pas un yoghourt ou un yaourt

Explication : Le yoghourt ou yaourt est obtenu après introduction de souches bulgares traditionnelles (Lactobacillus delbruckii ou bulgaricus et Streptococcus thermophilus) dans un lait pasteurisé et chauffé à la température de 42-45°C. Le temps de fermentation est très court, de 2 à 3 h. Ce protocole en fait un produit propice à une fabrication industrielle.

  • K-PHILUS est cependant obtenu par le seul fait de l’action de ses ferments utilisés (Lactobacillus acidophiluset Lactobacillus rhamnosus) et de lactocoques améliorant l’arôme. Une longue fermentation, de 10 à 15 heures, est nécessaire pour permettre aux souches actives de se développer en grand nombre. Tout ajout de souches bulgares traditionnelles (bacille du yoghourt ou yaourt) est évidemment exclu.
  • K-PHILUS est élaboré dans des conditions semi artisanales et non industrielles, en raison des contraintes qui lui sont imposées.

K-PHILUS exclu la consommation de yoghourt ou yaourt

Explication : Les ferments utilisés dans le yoghourt ou yaourt contrarieraient les développement des souches propres au K-Philus (Lactobacillus acidophilus et rhamnosus), plus fragiles.

  • K-Philus perdrait de ce fait ses effets bénéfiques dans le cas d’une telle association. Par contre, l’alternance pourra être possible, après la période d’utilisation conseillée.

K-PHILUS bénéficie d’une hydrolyse de la caséine

 

Définition : Le lait de vache et d’une façon générale, tous les produits laitiers y compris le yoghourt ou yaourt, contiennent plus de caséine (protéine mal digérée par l’humain) que le lait maternel, qui est lui-même plus riche en albumine et globuline. Ce simple constat pourrait peut-être expliquer, entre autres, certaines difficultés à la digestion du lait de vache.

  • K-Philus bénéficie plus longuement d’une protéolyse naturelle de l’ensemble des protéines, dont la caséine. La fragmentation est due à l’action des ferments (Lb. acidophilus et Lb. rhamnosus ; étude sur la protéolyse réalisée par le Pr Hamon(1)).

K-PHILUS est un lait fermenté exceptionnel

Définition : Un lait fermenté est une culture sur lait de bactéries lactiques, de différents genres ou espèces, dont les critères de fermentation varient en fonction de la température et du temps de fermentation.

  • K-Philus ne déroge pas à cette définition puisqu’il est issu d’une longue fermentation de Lb. acidophilus et Lb. rhamnosus. Toutefois, leur particularité, est d’être maintenus à 37°C, température propice à leur développement, pour les rendre VIVANTS et ACTIFS .
  • K-Philus est un lait fermenté exceptionnel, à forte concentration en Lactobacillus VIVANTS. Les analyses réalisées montrent des concentrations très élevées, de l’ordre de 50 milliards de bactéries vivantes par pot.

K-PHILUS entre en action plus rapidement que les capsules de bactéries lyophilisées

Explication : La lyophilisation est un procédé de conservation que l’on fait subir à certaines substances risquant d’être altérées par l’action du temps. Les souches utilisées ayant bénéficié de ce procédé vont donc demander un temps de latence de plusieurs heures avant d’être revivifiées.

  • K-Philus entre immédiatement en compétition avec les bactéries nuisibles à l’équilibre physiologique, car les ferments utilisés (Lactobacillus acidophilus et Lactobacillus rhamnosus) ont été préalablement revivifiés. Cultivés, en effet, à 37°C, soit la température du corps humain, ils ont ainsi la faculté de mieux peupler le microbiote intestinal et sont donc plus rapidement actifs après ingestion.
KEFIR DE CHEVRE

KEFIR DE CHEVRE

2,65 €
K philus chèvre

K philus chèvre

4,80 €