Les cures détox - Le jeûne

Il existe bien des formes de cures détox et après les fêtes, on sent que notre corps a besoin d'un petit coup de pouce, mais comment l'aider ?


Pour commencer, je vais vous présenter le jeûne.


Laissez de côté le sentiment contraignant et difficile des régimes de toutes sortes, c’est-à-dire que le plaisir est la première règle en naturopathie. Il faut faire avec les sentiments et les forces et faiblesses de l’homme pour conseiller un mode de vie que vous suivrez avec plaisir et sans contraintes.



Le jeûne


Pour un individu bien portant et à l’énergie vitale suffisante, arrêter de s’alimenter quelques jours n’est pas malsain et favorise l’autolyse (à ne surtout pas suivre en cas de grossesse, en pleine croissance ou en cas de sous-nutrition).


L’autolyse est le nettoyage de l’organisme. Le corps puise alors dans ses réserves et procède au grand ménage des déchets accumulés, répare et réharmonise les fonctions physiologiques.


Une digestion au repos permet :

- Aux glandes digestives de se remplir en quantité suffisante

- De récupérer de meilleures capacités à fabriquer des enzymes

- De mieux assimiler les nutriments

- D’évacuer les toxines, diminuer la production de déchets

- Au système digestif de récupérer plus d’énergie

- Un repos général

- Une meilleure clarté d’esprit



Un jeûne se prépare


Commencer par un jeûne court (2-3 jours max), les jeûnes de 5 jours et plus sont préférables avec un accompagnement naturopathique ou en centre.


Quelques jours avant de commencer le jeûne, on stoppe :

- la consommation de produits ou sous-produits animaux.

- l’alcool, le tabac, les sodas et tous les produits toxiques ou acidifiants.


Deux jours avant, on ne consomme que des légumes cuits vapeur. On boit beaucoup. Un lavement rectal peut aider à libérer le dernier mètre d’intestin.


Après cette préparation, il est recommandé de boire 1.5 à 2 litres d’eau par jour et surveiller l’élimination par les urines et la sueur.


Les premiers jours sont parfois difficiles (malaises, fatigue, maux de tête sont possible). La sensation de faim s’arrête dès lors que l’estomac est vide.

- Le foie et les intestins peuvent être stimulés par des douches rectales et des infusions de romarin, artichaud, pissenlit.

- Les reins apprécient les infusions de bouleau, aubier de tilleul, reine des prés, queue de cerise

- Les bouillotes stimulent la peau et le foie.



Sortir du jeûne progressivement


- 1er jour : légumes cuits vapeur

- 2ème jour : légumes cuits vapeur + fruits tendres peu acides (pomme)

- 3ème jour : repas léger avec peu ou sans protéines

- 4ème jour : reprendre les repas avec une base plus saine et abandonner ses mauvaises habitudes.



Quand faire un jeûne


- Quand on s’en sent CAPABLE, période idéale au printemps car plus facile de manger des légumes crus ou cuits vapeur, et sortir dans la nature pour se ressourcer.

- Une perte de 10% du poids intervient pour un jeûne hydrique de 7 jours.

- Les kilos pourront se réinstaller très vite si la reprise de l’alimentation est trop riche.


ATTENTION : le jeûne est fortement déconseillé aux personnes manquant d’énergie, ayant des difficultés d’élimination, consommant beaucoup de médicaments, affaiblis physiquement ou moralement, en sous poids (maigre et non mince), enceintes, vivant dans un environnement difficile (pas de soutien, stress, conflit…)


Ces conseils ne se substituent en aucuns cas à un traitement ou à un avis médical.


Horaires d'ouverture 

Mardi au samedi 9h-19h

25 rue Gambetta -Saint Étienne

wheat-865152_1920.jpg

SUIVEZ-MOI !

Programme fidélité

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater !